Les taux historiquement bas encouragent les acquéreurs à déposer leur demande de crédit pour profiter d’un niveau jamais atteint. Avec des taux pouvant être inférieurs à 1% sur les durées les plus longues (en fonction de la qualité des dossiers présentés), certains établissements sont submergés par les demandes et annoncent des délais de traitement pouvant dépasser 6 semaines !

Principe, durées habituelles, et actualités

Alors que les délais de traitement sont habituellement de 45 jours, allant de la prise de contact avec le courtier et l’édition des offres de prêt, le nombre de dossiers déposés en banque a allongé cette durée, parfois de façon importante en fonction des établissements sollicités. Certains de nos partenaires annoncent en effet des délais d’études de plus de 6 semaines, là ou parfois quelques jours suffisaient au printemps 2019.

Entre l’été 2018 et l’été 2019, plus d’un million de transactions immobilières ont été constatées devant notaire, là où les chiffres annuels avoisinent habituellement 700.000 transactions. Cette progression s’explique notamment par ces conditions de taux extrêmement favorables. Taux bas et durées d’endettement atteignent des niveaux jamais vus !

Risque pour l’emprunteur

L’envol du nombre de crédits fait courir un risque à certains emprunteurs : Si les taux sont à la baisse, certains emprunteurs n’hésitent pas à adopter de longues durées de remboursement à un moment donné. Le Haut Conseil de stabilité financière a publié une note ce 1er octobre :

« Une hausse de l’endettement des ménages liée à la hausse des prix de l’immobilier peut saturer la capacité de remboursement des ménages : même si les taux bas et fixes et l’allongement des durées d’emprunt ont permis de limiter l’impact de la hausse des prix sur la charge de remboursement, on observe en France une part croissante de celle-ci ». « Un secteur de l’immobilier en tension associé à une forte dette des ménages peut ainsi amplifier les chocs économiques. Par exemple une hausse du chômage (où baisse des revenus) pourrait entraîner une hausse de la sinistralité mais également une saturation de la contrainte de revenu des ménages. Cela diminuerait leur consommation, accentuant davantage la dégradation des perspectives économiques ».

Le courtier est la clef !

Chez Alsace Conseil Courtage, nous saurons vous accompagner au mieux de vos intérêts. Plus encore qu’une négociation de conditions bancaires, nos courtiers vous accompagnent et vous conseillent dans votre gestion quotidienne. En effet, il nous appartient de vérifier les capacités d’endettement de nos clients en fonction de leurs habitudes de consommation. Nous parlerons ensemble de taux d’endettement, de saut de charge, et d’habitude de vie. Le courtier n’est pas uniquement à vos côtés pour la négociation. Nous vous apporterons les meilleurs conseils dans un contexte de taux bas extrêmement attirant.
Profitez de ces taux en toute sécurité. Chez Alsace Conseil Courtage, nous sommes qui vous êtes.

Un petit coup de pouce ?

Vous avez aimé notre site et nos services ? Partagez et faites nous connaître.

X

Taux du moment

%

sur 10 ans

%

sur 15 ans

%

sur 20 ans

%

sur 25 ans